Balayeuse mécanique pour grandes surfaces

Conçue pour le nettoyage mécanique de grandes surfaces de sols, la balayeuse professionnelle est une machine industrielle qui se décline en différentes gammes. Bien choisir sa balayeuse professionnelle, c’est la garantie d’un balayage optimal et d’une fatigue moindre pour le professionnel en charge du nettoyage des sols.

Qu’est-ce qu’une balayeuse professionnelle ?

La balayeuse professionnelle électrique permet de réaliser un balayage hyper rapide et ainsi de remplacer le passage du balai lorsque les locaux sont très vastes. De plus, elle aspire les déchets présents sur le sol. En revanche, contrairement à une autolaveuse, elle n’embarque pas de produits d’entretien pour un lavage en profondeur les sols.

Comment fonctionne une balayeuse ?

Une balayeuse professionnelle est constituée de trois éléments principaux :

  • un système de balayage composé d’une ou deux brosses latérales qui rabattent les déchets vers le centre de la balayeuse, où se trouve une brosse rotative qui les récupère et les stocke dans un conteneur ;
  • un système d’aspiration qui permet d’envoyer la poussière vers le conteneur ;
  • un système de filtration qui évite le rejet de poussières dans l’air.

balayeuse sol

Lors de son déplacement, la balayeuse professionnelle débarrasse efficacement le sol des saletés et autres détritus qui s’y trouvent, grâce au mouvement de balai rotatif de ses brosses et de son aspirateur intégré.

Caractéristiques principales et utilisation

Le choix d’une balayeuse professionnelle repose sur ses caractéristiques techniques. Celles-ci peuvent varier selon les modèles, ce qui permet de s’adapter à diverses situations. Ainsi, il est possible de distinguer les balayeuses professionnelles grâce à :

  • la superficie des locaux qu’elles peuvent préférentiellement couvrir : jusqu’à 30 000 mètres carrés ;
  • leur type de motorisation : manuelle, électrique (batterie) ou thermique ;
  • la largeur de balayage qu’elles autorisent : de 50 centimètres à 2,5 mètres ;
  • leur rendement surfacique, c’est-à-dire la surface nettoyée par heure : de 1 000 à 30 000 mètres carrés par heure ;
  • le type de brosses prévues pour le nettoyage ;
  • la capacité de la cuve à déchets : de 25 à 4 300 litres.

Dans le cas des modèles de balayeuses professionnelles électriques, il est conseillé de bien prendre en compte l’autonomie annoncée afin d'éviter toute interruption de travail (batterie vide) lors d'une prestation de nettoyage.

Consulter la fiche technique de sa balayeuse peut aussi permettre d’y voir plus clair.

Les différentes gammes de balayeuses

Il existe quatre grands types de balayeuses ayant chacun un rendement surfacique différent : la balayeuse manuelle, autoportée, autotractée et de voirie.

  • gamme de balayeuse manuelle : l’agent d’entretien doit la pousser ;
  • balayeuse autotractée : un moteur la tracte, ce qui réduit l’effort à fournir par l’opérateur ;
  • gamme de balayeuse autoportée : l’agent est assis dessus et la dirige grâce à un volant et différentes manettes de commande ;
  • balayeuse de voirie : cette machine est spécialisée pour le nettoyage des rues, des parkings ou des trottoirs.

Accessoires et optimisation de rendement

Pour qu’elle puisse fonctionner convenablement, il est important d’équiper sa balayeuse avec des accessoires adaptés au travail à effectuer ainsi qu'au modèle comme :

  • la brosse, à sélectionner en fonction de la contrainte de nettoyage rencontrée ;
  • les filtres ;
  • la batterie pour les modèles de balayeuses professionnelles électriques.

Différents types de brosses

Avant de choisir le type de brosse à installer sur la balayeuse professionnelle, il faut considérer le contexte de l’intervention de nettoyage.

Type de déchets
Petits et légers
Gros et lourds
Type de poils
Souples
Rigides

Densité des poils de la brosse

Dense

Claire

Différents types de filtres

Il existe deux variantes de filtres pour équiper une balayeuse professionnelle :

  • filtre en papier ;
  • filtre en polyester.

En règle générale, les balayeuses sont également équipées d’un système de décolmatage automatique des filtres. L’opérateur n’a pas besoin de s’en charger et n’est donc pas exposé aux poussières durant une telle intervention.

nettoyage sol balayeuse

Ces filtres doivent être contrôles et changés régulièrement. Dans le cas contraire, la durée de vie de la balayeuse serait réduite, à cause de l’usure prématurée du moteur qu’un filtre saturé occasionnerait.

Les batteries des balayeuses

Selon le modèle de balayeuse électrique, deux types de batteries peuvent être installés, en 12 ou 24 volts :

  • la batterie au gel ;
  • la batterie acide-plomb.

Les batteries ont une autonomie comprise entre deux et trois heures. Si la batterie gel a une durée de vie de 3 à 4 ans, celle à l’acide-plomb peut fonctionner jusqu’à 6 ans en moyenne. Cela représente environ 700 cycles de charge-décharge pour la batterie gel contre 1 200 pour la batterie acide-plomb..

Autorisations et habilitations nécessaires

Selon le type de machine, les règles de conduite sont différentes et réglementées.


Balayeuse manuelle / autotractée
Balayeuse autoportée
Balayeuse voirie
Formation à l'utilisation
X
X
X
Formation aux risques de l'entreprise
X
X
X
Visite médicale d'aptitude (valable 1 an)
X
X
X
Test de connaissances
X
X
X
CACES

X

Permis B



X (si roule à plus de 25 km/h et PTAC < 3,5 t)
Permis C


X (si roule à plus de 25 km/h et PTAC > 3,5 t)

Autorisation de conduite délivrée par le chef d'entreprise (valable 5 ans)
X
X
X
Devis autolaveuse